Accueil / L’indemnité de trajet dans le BTP, quels trajets sont concernés ?

L'indemnité de trajet dans le BTP, quels trajets sont concernés ?

Indemnités de trajet

Dès lors que vous exercez dans le BTP, vous êtes soumis à des déplacements quotidiens entre votre domicile et les différents chantiers sur lesquels vous travaillez. Ainsi, pour compenser les trajets effectués avant et après chaque journée de travail, la convention collective du Bâtiment et des Travaux Publics a prévu une indemnité de trajet. Celle-ci s’applique aussi bien si vous êtes salarié que si vous êtes intérimaire.

Qu'est-ce que l'indemnité de trajet ?

L’indemnité de transport a pour but de “dédommager” les ouvriers du bâtiment devant se déplacer sur chaque chantier, que ce soit avec leur véhicule personnel, de fonction ou de service. Elle se matérialise par un montant forfaitaire journalier versé en même temps que le salaire. Ce montant est défini selon la distance qui sépare le siège social du lieu de chantier. (Si vous vous déplacez sur plusieurs chantiers dans la même journée, alors on tiendra compte du chantier le plus éloigné du siège social.)

Aussi, cette indemnité a la même nature qu’un salaire, ce qui signifie qu’elle est soumise aux cotisations sociales. Enfin, il existe deux types de déplacement : les petits déplacements et les grands déplacements.

L'indemnité de petit déplacement

Est considéré comme petit déplacement, tous les déplacements qui permettent à l’ouvrier de rejoindre son domicile après sa journée de travail. L’indemnité couvrira alors les frais de transport ainsi que les indemnités de trajet et la prime de panier repas sauf s’il existe un restaurant d’entreprise sur le chantier ou que le repas est fourni gratuitement.

L'indemnité de grand déplacement

Par conséquent, les grands déplacements concernent les déplacements qui ne permettent pas à l’ouvrier de rentrer à son domicile après sa journée de travail. Ainsi, l’indemnité, en plus de couvrir les frais de voyage, elle couvrira également les frais de nourriture et de logement engagés par le salarié.

Les exceptions au versement de l'indemnité

Il existe deux exceptions au versement de cette indemnité :

  • Si l’entreprise assure gratuitement le transport des ouvriers sur le lieu du chantier
  • Si l’entreprise rembourse les titres de transport en commun
 

Enfin, si vous souhaitez connaitre les différents montants d’indemnités, rendez-vous sur le site de l’URSSAF. Sachez que si vous utilisez votre voiture personnelle pour effectuer les trajets, alors vous pouvez également bénéficier de l’indemnité de transport.